Zéro déchet

Saviez-vous qu'entre 10% et 20% de matière est perdue lors de la confection d’un vêtement?

D'après fashionrevolution.org, pour approximativement 400 milliards de m2 de textile produit par an, on estime à plus de 60 milliards de m2 de matière perdue, directement jetée et considérée comme un « surplus ». Un gaspillage conséquent pour une industrie textile qui garde la malheureuse place de seconde industrie la plus polluante au monde derrière le pétrole.

Le meilleur déchet, c'est celui que l'on ne produit pas 

Qu’est-ce que le zéro déchet?

 

Plus qu’une tendance, le terme zéro déchet, ou Zero Waste en anglais, définit un état d’esprit, une démarche écologique et surtout un nouveau mode de consommation. Une démarche qui vise à réduire la production de déchets. Une prise de conscience qui s’établit directement à la source du problème : la production.

En effet, avec le zéro déchet il n’est plus seulement question d’intégrer un système de recyclage en fin de vie du produit mais également d'avoir une vision anti-gaspillage dès la production de celui-ci. Moins de matière perdue, moins de gaspillage. 

Comment est produit un vêtement zéro déchet?

Dès les premières étapes de sa fabrication, un produit textile conventionnel génère entre 10% et 20% de perte (coupe de la matière). Avec une fabrication zéro déchet, ce gaspillage est réduit au minimum, c’est-à-dire entre 0,1% et 5%. Une action possible grâce à une nouvelle génération de machine à tricoter, qui maximise l’utilisation du fil et minimise son gaspillage. Ces nouvelles machines tricotent en 3 dimensions l'intégralité d'un produit : d'où le nom INTEGRAL.

Les pulls zéro déchet Henjl sont assemblés en une seule opération par la même machine qui les tricotent. En plus d'être éco responsable (100% laine mérinos), le pull Integral est plus confortable car sans coutures.

En général un pull de fabrication classique est tricoté en plusieurs parties séparées (panneaux avant/arrières, manches…) ce qui demande plus de matière, plus de temps et un travail post-tricotage plus conséquent.

Le tricotage 3D permet de réduire les pertes matière mais aussi la main d’œuvre puisqu’il ne nécessite qu’une seule étape de fabrication.

Un vêtement zéro déchet en laine mérinos

 

Lorsque vous achetez un produit en laine mérinos, matière naturelle et renouvelable, vous faites preuve d’une consommation responsable. En achetant des vêtements zéro déchet en laine mérinos vous réduisez votre impact environnemental encore plus.

Et le prix dans tout ça?

Le prix d'un produit est toujours un compromis. Henjl, ce sont des prix justes toute l'année.

Dans le cas du pull zero dechet, des machines plus chères et un temps de tricotage plus long ne permettent pas encore compenser la réduction des coûts de main-d'oeuvre et de perte matière. Mais cette technologie se généralisant, l'écart de prix se réduit.

Date de publication : 10/09/2021